Contenu

PRODUCTION & FILIÈRES

Avec une augmentation de +12,5% en 10 ans du nombre d’exploitations agricoles, l’agriculture guyanaise fait figure d’exception dans le paysage des régions françaises. Ce dynamisme se traduit également par l’émergence de projets agro-industriels structurants (filière bois-énergie, biomasse).

L’agriculture guyanaise se caractérise par de très petites exploitations et une population jeune et féminine . Allant du modèle traditionnel de l’agriculture sur abattis brûlis à la professionnalisation autour de cultures spécifiques et marchés de niche, elle s’inscrit entre tradition et modernité. Ponctuée par des phases de développement et de recul, l’agriculture guyanaise se trouve aujourd’hui dans une phase dynamique, sous l’impulsion de producteurs ayant un fort esprit pionnier et d’une demande stimulée par une croissance démographique exceptionnelle (+2,4 % par an entre 2009 et 2014). Elle reste cependant confrontée dans son expansion à la petite taille des secteurs marchands.

Malgré une faiblesse en valeur absolue, l’agriculture représente 4% du PIB du département et environ 3% de la population active globale. Avec 6 880 emplois annuels à plein temps -6 000 actifs familiaux, 200 salariés permanents et 680 actifs saisonniers- le secteur agricole est un levier indispensable en matière de sécurité alimentaire. Enfin, avec 40% de la population guyanaise qui a moins de 20 ans et un taux de chômage de 22% (soit le double de la moyenne nationale), l’agriculture guyanaise d’aujourd’hui constitue par ailleurs un indéniable « amortisseur social ».

La filière forêt bois guyanaise a, quant à elle, développé une structuration et des savoir-faire remarquables reconnus dans l’Hexagone mais plus largement dans l’Union Européenne et dans le monde. Forte de ses spécificités, elle est aussi confrontée au défi de gestion et d’exploitation d’une ressource complexe et difficile d’accès. Le renforcement de la structuration de la filière forêt bois guyanaise et le développement de la filière biomasse énergétique représentent un enjeu majeur pour la Guyane à moyen terme.

Limiter les captures accidentelles de petits cétacés en Atlantique
De nombreux échouages de petits cétacés sont constatés ces dernières années durant la période hivernale sur le littoral Atlantique, la plupart des individus présentant des traces de capture accidentelle par la pêche. Ce phénomène est suivi grâce au réseau national d’échouage, coordonné par l’observatoire scientifique Pelagis.
 
Emission d’information sur le GPI volet agricole - dimanche 24 février
Le dimanche 24 février 2019, à partir de 7h30 (heure de Guyane) vous pourrez suivre en direct l’émission qui vient après le tour de France de l’ambassadeur du GPI volet agricole, monsieur Olivier ALLAIN. Cette émission a pour but d’informer les opérateurs et les acteurs qui ont des projets d’investissement. Le plateau sera animé par le journaliste de Terre-net Arnaud Carpon. Les participants à cette émission : Didier GUILLAUME, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Olivier ALLAIN, ambassadeur (...)
 
Liste des membres de la Chambre d’Agriculture à l’issue du scrutin du 6 février 2019
A l’issue du scrutin qui a eu lieu le 6 février 2019 pour l’élection des membres de la Chambre d’Agriculture, la liste des membres est la suivante :
 
Visite de M. Olivier ALLAIN, ambassadeur du volet agricole du Grand Plan d’Investissement
Du 2 au 5 février 2019, Messieurs Olivier ALLAIN, ambassadeur du Grand Plan d’Investissement pour le volet agricole et Vincent STEINMETZ, ingénieur général en mission d’appui, étaient présents en Guyane.
 
Élections 2019 des membres des chambres d’agriculture
Les élections en vue du renouvellement des membres des chambres d’agriculture (chambres départementales d’agriculture, chambres interdépartementales d’agriculture et chambre d’agriculture de région) se tiennent jusqu’au jeudi 31 janvier 2019 (minuit, heure de Paris).