Contenu

Visite de M. Olivier ALLAIN, ambassadeur du volet agricole du Grand Plan d’Investissement

Du 2 au 5 février 2019, Messieurs Olivier ALLAIN, ambassadeur du Grand Plan d’Investissement pour le volet agricole et Vincent STEINMETZ, ingénieur général en mission d’appui, étaient présents en Guyane.

JPEG - 85.6 ko

Ils ont pu rencontrer les professionnels des secteurs agricoles, agro-alimnetaires et forestiers ainsi que les opérateurs financiers du département (BPI, AFD, CDC) lors d’un échange qui a eu lieu à la Collectivité Territorial de Guyane, en présence de messieurs Rodolphe ALEXANDRE, président de la CTG et de monsieur Pierre PAPADOPOULOS, directeur de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Guyane.
Olivier ALLAIN a présenté les outils de financements aux professionnels en partenariat avec les organismes en soutien aux entreprises.

Messieurs ALLAIN et STEINMETZ ont été reçu par le préfet de la région Guyane, Patrice FAURE et par le Secrétaire général pour les affaires régionales, Philippe LOOS.

Durant leur séjour, ils ont également pu effectuer des visites de terrain (exploitation de wassaï, usine de biomasse, exploitations de fruits et légumes et divers élevages) afin d’appréhender les spécificités guyanaises et de soutenir les projets en cours.

Le Grand Plan d’Investissement – volet agricole, qu’est-ce que c’est ?
L’agriculture, l’agroalimentaire, les secteurs de la forêt et du bois, la pêche et l’aquaculture représentant un fort pan stratégique au niveau économique tant dans l’Héxagone qu’en Guyane.
Toutefois, ces secteurs doivent conduire un processus de transformation en profondeur pour faire face aux défis économiques sociaux, environnementaux et sanitaires auxquels ils sont confrontés.
Pour ce faire, le volet agricole du Grand Plan d’Investissement est doté d’une enveloppe de 5 milliards d’euro sur 5 ans (2018-2022).

Les travaux conduits lors des États Généraux de l’Alimentation, en 2017, ont mis en exergue la nécessité de repenser les stratégies d’investissement.

Neufs actions ont été retenues autour de 3 axes :
- 4 actions proposées autour de l’axe « Transformation de l’amont agricole et forestier ».
- 2 actions proposées autour de l’axe « Amélioration de la compétitivité de l’aval agricole et forestier ».
- 3 actions proposées autour de l’axe « Innovation et structuration des filières ».

Trois types d’outils financiers sont envisagés pour atteindre ces objectifs :
- les crédits budgétaires (subventions) ;
- les instruments financiers (fonds de garantie, fond de prêts, fonds propres) ;
- le troisième volet du programme d’investissements d’avenir (PIA 3).

Pour aller plus loin : Brochure_GPI (format pdf - 724.5 ko - 06/02/2019)